Métier

Recruter le bon Responsable Acquisition par Eve Piérot, Head of Online chez Joone

Dans ce nouvel épisode de notre série "La Recrue", nous avons rencontré Eve Piérot, Head of Online chez Joone, qui nous en apprend un peu plus sur le métier de Responsable Acquisition.

Recruter le bon Responsable Acquisition par Eve Piérot, Head of Online chez Joone Paris


Question secrète, pièges à éviter, vous saurez tout pour recruter le bon Acquisition Manager.


Qui es-tu en 3 phrases ?

Je m'appelle Eve, je suis dans le digital depuis maintenant 10 ans et à l'heure actuelle je suis en charge du pôle online chez Joone qui gère l'acquisition des nouveaux clients.

Comment tu t’es formé à ton métier ?

Je suis tombée dans le digital très jeune lorsque j'étais encore étudiante à l'époque, je travaillais pour la stratégie digitale du site de rencontres eDarling et puis je n'ai plus jamais lâché l'univers passionnant, stimulant et un peu fou des startups. J'ai travaillé pour différentes sociétés, à différents stades de maturité et à l'heure actuelle je donne des conférences sur mon expertise.

Quelles sont les qualités nécessaires pour ce métier/ce poste ?

Data oriented, indispensable. Une personne également autonome qui n'a pas peur de prendre des risques, qui aime tester des choses. Un petit côté geek est toujours indispensable parce qu'on est souvent amené à jouer un peu les techniciens sur le site. Et puis parallèlement, un petit peu de créativité parce qu'on est en permanence à l'affût de nouveaux vecteurs de croissance.


Quels outils doit-on maîtriser pour performer ?

Pour commencer : maîtrise de Google Analytics & Adwords, de Facebook Business Manager et de la Search Console, ce qui me semble suffisant.


Comment évaluer les hard skills d’un candidat au job ?

Généralement, je demande une étude de cas soit sur un lancement de produit, soit une expansion à l'international. Et je demande au candidat de dresser son plan digital.


Quel est le pire défaut pour un candidat ce poste/ce métier ?

Clairement pour moi, c'est le manque de curiosité ! On est dans un milieu où les technologies évoluent en permanence où l'algorithme de Google et de Facebook se modifient également très souvent. Et par conséquent, une personne qui n'est pas un minimum en veille perd le fil très très vite.


Quelle est ta question secrète en entretien ?

Si demain tu étais à ma place, que changerais-tu ?


Quel est l'expert en la matière le plus inspirant que tu connaisses ?

J'en ai plusieurs, j'ai eu à la fois des consultants très très expert qui m'ont drivée sur des projets, comme Olivier Andrieu. J'ai également adoré le livre de l'entrepreneur Russell Brunson : Dot com-secrets. Et puis beaucoup mes managers ! Si je devais en citer deux, je dirais : Charles-Edouard Girard et Carole Juge.


Selon toi quelles sont les entreprises qui forment le mieux à ce poste/ce métier ?

C'est évidemment le milieu de la startup puisque l'on a une visibilité à 360° du business. On sort complètement de notre zone de confort et on met les mains dans le cambouis. Il n'y a pas plus formateur.
Après, un travail en agence permet d'avoir une expertise très pointue sur un domaine particulier et dans les grosses sociétés généralement, on a la possibilité de travailler avec des outils très puissants qui nous permettent de nous amuser.

partager l'article

Restez informé !

Et recevez nos dernières actualités.