Interview

Comment Adrien Chaltiel recrute chez Eldorado

Eldorado est le paradis des startups en recherche de financement. Pour accompagner la croissance de la plateforme, Adrien Chaltiel doit s'entourer des meilleurs. Il nous parle de ses techniques de recrutement.

Le recrutement chez Eldorado: Adrien Chaltiel nous explique !


Questions secrètes, pièges à éviter, vous saurez tout!

Qui es tu en 3 phrases?

Je suis Adrien, fondateur d'Eldorado, la plateforme de financement des startups. Je suis passionné de l'écosystème de l'innovation. Je suis aussi entrepreneur, investisseur et papa de deux petites filles.

Tu recrutes qui en ce moment?

En ce moment on recrute des business developer et des client success managers. Ce sont des anglicismes décrivent les gens qui s'occupe des clients, depuis l'acquisition jusqu'à leur developpement sur la plateforme.

Comment tu t’es formé au recrutement?

Je me suis un peu formé sur le tas puisque je suis entrepreneur depuis très longtemps, depuis l'université. Je me suis en particulier formé au recrutement dans mon association à la fac, qui faisait de l'édition. C'est très compliqué de recruter des bénévoles, puisque par définition ils ne sont pas payés et ils doivent travailler, donc c'est là que j'ai appris à faire des bons recrutements et à avoir des bonnes techniques de recrutement.

Quelle est ta question secrète en entretien?

Ma question secrète est très tournée vers l'entrepreneuriat puisque je demande souvent à des entrepreneurs ce qu'ils feraient si demain la tour Eiffel venait à être détruite pour X ou Y raisons. Je le demande ce qu'ils feraient s'ils étaient charge de la reconstruction, par quoi ils commenceraient etc...

La réponse de candidat qui t'agace en entretien?

Les réponses de candidats qui pensent un peu tout savoir et qui sont un peu trop présomptueux. Et également les candidats qui nous demandent d'accélérer dans leurs réponse à leur recrutement puisqu'ils ont soit disant d'autres opportunités à côté. Ca met la pression sur le recruteur et ce n'est pas très agréable.

Tu t'es déjà trompé sur un candidat? A cause de quoi?

Oui ça arrive de se tromper sur deux sujets principaux:

Le premier, sur l'alignement d'intérêt et les valeurs

Et le deuxième, qui est un peu lié, c'est quand le candidat n'a pas forcément une personnalité et des compétences douces qui permettent à la startup d'accélérer, et ne met à la disposition de l'entreprise que ce qu'il a appris et pas forcément ce qu'il peut apporter en parallèle.

Une candidature qui t'a marquée?

Une candidature qui m'a marqué c'était un candidat sur Instagram, qui nous a mentionné sur le fil en faisant toute une story sur les raisons pour lesquels il était un super candidat pour un stage de business developer. Ca nous avait vraiment bien marqué, on l'avait reçu en entretien et on l'avait recruté juste après.

Le métier le plus difficile à recruter selon toi?

Je pense que c'est un associé. C'est très compliqué de recruter un associé parce que ça met du temps, on n'est pas forcément en phase de recrutement, on n'est pas forcément en recherche mais il faut rester très ouvert à recruter de nouvelles forces vives dans l'association et dans le coeur de l'entreprise, et ça prend du temps...

Tu préfères: chasseur ou pas chasseur?

Pas chasseur.

Tu préfères: miser sur les soft skills ou assurer les hard skills?

Miser sur les soft skills.

Tu préfères: intuition ou process?

Plutôt à l'intuition.

Tu préfères: costard ou baskets en entretien?

Baskets!

Tu préfères: lettre de motivation ou CV vidéo?

CV vidéo.

Tu préfères: debrief en fin d'entretien ou "on vous rappellera"?

Plutôt debrief en fin d'entretien, mais aussi derrière on vous rappelle, parce qu'on a besoin de temps...

Découvrir Avizio

Restez informé !

Et recevez nos dernières actualités.